Share Button
L’oïdium de la vigne

L’oïdium est une maladie très fréquente sur vigne, causé par Uncinula necator, il attaque la vigne du démarrage de la végétation jusqu’à la récolte surtout dans les régions humides.

Symptômes

Sur les feuilles: apparition des tâches blanchâtres. En cas de fortes attaques, les feuilles brunissent.
Sur les pousses et rameaux: apparition d’une poussière blanche sur les jeunes pousses, ces dernières deviennent rabougries. Les rameaux ont des entre nœuds courts.
Sur les grappes: altération de la coloration, apparition d’une poussière grisâtre farineuse qui devient brune et parfois rugosité. Les fruits de raisin sont de petit calibre.

Oidium-sur--pousses-et-grappes Oidium-sur-pousses-et-grappes
Oidium sur pousses et grappes Oidium sur pousses et grappes
Biologie

Le champignon passe l’hiver sous 2 formes: asexué (mycélium) et sexué (périthèces). Cette dernière est très peu fréquente.
Contamination primaire: conservation hivernale sous forme mycélienne dans les écailles des bourgeons.
Au printemps et dès le débourrement, le mycélium reprend son activité pour atteindre les jeunes pousses et les inflorescences. Les spores de l’oïdium peuvent germer en absence d’eau a condition d’avoir une hygometrie supérieure à 25 % et une température entre 10 à 20°C.
Contamination secondaire: les attaques primaires produisent des conidies qui donnent naissance aux foyers secondaires. La dissémination se fait par le vent.

La lutte préventive

Tailler en vert pour éviter l’excès de feuillage et les conditions favorables à l’oïdium.
Supprimer les rameaux atteint au moment de l’éclaircissage si l’attaque est importante.

La lutte chimique

La lutte contre l’oïdium nécessite plusieurs traitements dans l’année (jusqu’à 6 traitements). La fréquence des traitements dépend des fongicides utilisés : 7 jours pour les produits de contact et 14 jours pour les produits pénétrants ou systémiques.
La stratégie de lutte doit être préventive. Commencer en début de cycle dès le débourrement en utilisant un produit de contact. Utiliser Thiovit à la dose de 12.5 kg/ha.
En période de risque élevé (floraison-nouaison jusqu'à fermeture des grappes), les traitements sont obligatoires en utilisant des produits systémiques ou pénétrants. Alterner Score à la dose de 120 ml/ha ou Stroby à la dose de 0.2 Kg/ha.

Nos solutions

Thiovit à base de soufre mouillable, il est efficace sur oïdium à la dose de 12.5 Kg /ha.
Score à base de difénoconazole, il est efficace sur oïdium à la dose de 120 ml/ha.
Stroby à base de Krésoxim-méthyl, il est efficace sur oïdium à la dose de 0.2 Kg /ha.