Share Button
Psylle Euphyllura olivina Costa

Communément appelé « coton » en raison de la matière cotonneuse blanche qui sécrète les larves en colonie sur les grappes florales ou à l’extrémité des pousses, ce ravageur est un insecte piqueur-suceur.

Dégâts et symptômes

Les dégâts occasionnés par le psylle sont souvent indirects et se traduisent par la chute des grappes florales et des jeunes fruits ou par un effet dépressif sur la nouaison. Cette coulure est souvent confondue avec la chute naturelle, phénomène très connu chez l’olivier.
La sécrétion de miellat cotonneux par les larves peut entraîner un développement de fumagine.

Pucerons-sur-feuilles psylle-olivier_1
Dégâts  psylle sur olivier
Dégâts  psylle sur olivier
Biologie

L’adulte hiverne sur le végétal. Au printemps, la femelle dépose des œufs jaunes, fixés sous les jeunes feuilles les bourgeons. Les larves aplaties enfoncent leur rostre dans les tissus du végétal.
On compte 2 à 3 générations par an.

Nos solutions

Insegar, est un insecticide à base de fénoxycarbe, il agit par contact sur les œufs et par ingestion sur les jeunes larves.
Insegar est efficace sur psylle à la dose de 300g/ha.