Share Button
Pucerons des arbres fruitiers

Les pucerons sont les insectes les plus nuisibles des arbres fruitiers. Plusieurs espèces se rencontrent, chacune présentant cependant une spécificité parasitaire assez étroite. Ils apparaissent régulièrement chaque année en plus ou moins grande abondance dans tous nos vergers, et la lutte contre ces prolifiques ravageurs doit être  conduite avec énergie, surtout les jeunes plantations.
Il existe beaucoup d’espèces de pucerons qui s’attaquent aux espèces fruitières.

Biologie

Les pucerons du feuillage sont des insectes suceurs de l’ordre des homoptères appartenant  tous à la famille des aphididés. Leurs cycles évolutifs et la nature de leurs dégâts varient également d’une espèce à l’autre, Mais toutes hivernent sur l’arbre fruitier à l’état d’œufs pondus. Au printemps, ces œufs donnent naissance à de petites larves qui se portent sur les bourgeons gonflés et sur les premières feuilles pour s’y nourrir.

Symptômes et dégâts

Les pucerons se rendent tout d’abord nuisibles en prélevant dans les tissus attaqués d’importante quantité de sève, ce qui entraine, lorsque les colonies sont abondantes un rapide dépérissement des pousses.
En outre, ils injectent dans les organes infestés,  des substances toxiques qui provoquent un enroulement  du limbe des feuilles, une déformation et un arrêt  de croissance des tiges et des fruits.
Enfin, on observe une sécrétion du miellat et  développement de  la fumagine qui finit par recouvrir les organes attaqués.

Attaque pucerons sur pommier Pucerons-sur-feuilles
Attaque pucerons sur pommier
Pucerons sur feuilles
Pucerons-sur-pommier Colonie-de-pucerons-sur-pommier
Pucerons sur pommier
Colonie de pucerons sur pommier
Lutte

Pour combattre avec succès les pucerons, il faut agir à temps, généralement avant la  floraison afin d’éviter de graves dégâts sur les jeunes fruits.
La Lutte avant la floraison  permet d’agir contre les fondatrices et les premières colonies. On peut utiliser de nombreux insecticides de contact  ou systémiques. Mais il faut prendre soins d’intervenir à temps, avant que l’infestation ne soit trop importante, et avant l’ouverture des premières fleurs, afin d’éviter tout risque d’intoxication des abeilles.
N.B. La plupart des insecticides utilisés après la floraison dans les vergers possèdent aussi une action plus ou moins marquée et plus ou moins durable contre les pucerons.

Nos solutions

Actara, est un insecticide systémique à base de Thiaméthoxam. Il permet de contrôler un grand nombre d’insectes ravageurs des cultures tels que les punaises, criocères, cécidomyie et pucerons. Il est efficace contre les pucerons à la dose de 150 à 200 gr/ha.