Oïdium pastèque

L’oïdium est une maladie fongique causée par deux espèces Erysiphe cichoraceum surtout présente en plein champ et Sphaerotheca  fuliginea, que l’on rencontre en cultures sous abri.

Symptômes

L’oïdium se manifeste d’abord par l’apparition de taches circulaires blanches et poudreuses, qui s’étendent progressivement sur les deux faces des feuilles. Celles- ci se rabougrissent, puis se dessèchent; les fruits ne sont pas directement atteints, mais c’est l’ensemble du plant qui s’affaiblit au détriment de la récolte. Les dégâts peuvent être graves si la maladie se manifeste tôt.

Fusariose-sur-ble
Oïdium sur pastèque
Fusariose-sur-ble
Oïdium sur pastèque
Biologie

Les spores sont transmises par le vent dés que les conditions sont favorables, lorsque les températures se situent entre 10 et 32°C (Optimum 27°C) et humidité plus de 50%, mais certaines souches se développent aussi par temps sec. La transmission est facilitée par la proximité d’hôtes spontanés. L’incubation dure de 3 à 7 jours, puis le champignon se multiplie.

Nos solutions

Priori Opti est un fongicide associant deux matières actives: l’Azoxystrobine et Chlorothalonil. Le Chlorothalonil inhibe la germination des spores et stoppe la mobilité des zoospores (action préventive). Grace à son mode d’action multi- sites, il n'y a pratiquement aucune forme de résistance des champignons au chlorothalonil. L’Azoxystrobine agit sur la respiration mitochondriale (activité curative), elle prévient la germination et la formation des spores, elle inhibe la formation de spore chez le pathogène (activité préventive et anti-sporulante).

Priori Opti permet de contrôler les trois maladies au même temps, le mildiou- l’oïdium et l’alternaria de la pastèque, il est efficace sur les trois maladies notamment l’oïdium à la dose de 2L/ha.

Bravo est un fongicide de contact à action multi-sites, à base de chlorothalonil. Il est efficace sur l’oïdium de la pastèque à la dose de 2L/ha.